Repeindre sa maison soi-même : pas si compliqué !

peinture1Pour donner un coup de jeune à sa demeure, il suffit parfois d’un petit coup de pinceau et le tour est joué. D’ailleurs, peindre sa maison n’est pas une activité très compliquée. Le choix des couleurs défini, le succès de l’entreprise repose en grande partie sur une bonne organisation et quelques bonnes pratiques. Pour éviter les faux pas, retrouvez nos petits conseils.

Préparez les outils

peinture

Avant de commencer la peinture proprement dite, rassemblez d’abord les éléments dont vous aurez besoin c’est-à-dire :
• des pinceaux : si vous avez choisi de la peinture à l’eau, optez pour un pinceau à poils synthétiques. S’il s’agit de peinture glycéro ou à solvant, préférez un pinceau fait avec de la laine ou de la soie naturelle. Pour peindre les surfaces planes, utilisez un pinceau plat et un pinceau rond pour les angles des murs.
• des rouleaux : pour les peintures brillantes, optez pour des rouleaux à poils ras. Pour les peintures mâtes et satinées, utilisez plutôt des rouleaux à poils cours ou mi-longs.
• un bac : pour égoutter le surplus de peinture, préférez un bac assorti d’une grille
• un escabeau pour atteindre le haut des murs
• les peintures et un ou des sous–couches
• du ruban adhésif de protection
• une bâche
• du white spirit et des produits nettoyants si besoin.
Vous trouverez tous ces produits à leroy merlin ou dans tout autre magasin de bricolage.

Préparez la salle, les murs et le plafond à peindre

Pour vérifier si la teinte est vraiment celle que vous voulez, essayez d’abord la peinture avant de vous lancer. Une fois rassuré, vous pouvez vider la pièce pour que vous puissiez travailler dans de meilleures conditions.

nettoyer le mur

Nettoyez ensuite les murs et le plafond et couvrez de bâche le bord des murs pour éviter que la peinture ne tache le sol. Et avant de peindre les murs, pensez à reboucher les petits trous dans les murs avec un enduit spécial. Il faut ensuite les poncer et les laver pour enlever la poussière, les moisissures, les graisses et les taches.

Commencez la peinture

Bien nettoyés et séchés, les murs sont prêts à recevoir la peinture. Mais avant, appliquez une sous-couche pour assurer l’adhésion de la peinture. Si vous voulez appliquer une peinture claire sur un mur sombre, optez pour sous-couche blanche. Si par contre vous prévoyez une peinture sombre sur un mur de couleur claire, préférez une sous-couche teintée. Une fois la sous-couche séchée, passez maintenant la couleur définitive. Sinon, pour la peinture du plafond, il faut qu’elle soit plus épaisse et plus très résistante. Enfin, attendez que la peinture soit séchée pour retirer les bâches de protection.

peindre

A noter : les parties des murs qui ont la même couleur doivent être peintes en même temps. Pour cela, utilisez un ruban adhésif pour masquer les bords des zones qui recevront plus tard une autre couleur. Sur le marché, il existe des sous-couches peintures faites pour résister aux moisissures et d’autres sont faites pour traiter les taches.

Et si on ne souhaite pas le faire soit même ?

Pour ceux qui ne veulent pas s’embêter ou ont peur de se lancer, il est toujours possible de faire appel à un professionnel. Pour cela, n’hésitez pas à demander des devis sur internet (exemple : http://devisconnect.fr/13-121-devis-gratuit-cat-peinture.html), ou à vous rendre dans votre entreprise de rénovation préférée.
Comparez les devis et demandez à ce que les délais des travaux soient notées dans ceux-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *